Chateau Haut Launay
HISTORIQUE HAUT-LAUNAY

HISTORIQUE HAUT-LAUNAY

Fondé en 1917, le château Haut-Launay perpétue savoir-faire et tradition depuis 5 générations. L’entreprise familiale se situe dans la petite Suisse Girondine, sur l’aire d’appellation Côtes de Bourg.
En 1950, André Noailles a repris l'exploitation agricole en main. Il a restructuré le vignoble afin de mécaniser les travaux sur le vignoble et trouver un équilibre entre les différents cépages. Il a également développé une activité d'élevage de bovins.
En 1970, leur fils François Noailles et son épouse, ont repris les rennes du vignoble. En 1974, ils ont décidé de mettre un terme à l'élevage de bovins pour se concentrer exclusivement sur la production de vin.
Par la suite, la vente aux particuliers a été développé dans le nord de la France, notamment en Normandie et en Bretagne.
Depuis 2007, le vignoble est sous la responsabilité de leur fils, Olivier Noailles, qui a su élaborer des vins aux personnalités marquées, en reconnaissance à son héritage.
Le 17 septembre 2018, son fils, Nicolas Noailles, a fait l'acquisition d'un vignoble de 12 hectares en A.O.P Côtes de Bourg, à proximité du Château Haut-launay.

VIGNOBLE HAUT-LAUNAY

VIGNOBLE HAUT-LAUNAY

Constitué de 20 hectare le vignoble est planté sur des sols argilo-calcaires dominant la commune. Le vignoble bénéficie d’une excellente exposition en coteaux ainsi que d’un microclimat influencé par l'estuaire de la Gironde. Cette localisation permet à la vigne d'être pérenne et d'apporter aux raisins une maturité technologique et phénolique optimale.
La diversité de notre terroir permet au vignoble de faire mûrir Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon et Malbec pour la production de nos vins rouges et le rosé. Le Sauvignon et le Sémillon pour la production de nos vins blancs.

LE CHAI HAUT-LAUNAY

VIGNOBLE HAUT-LAUNAY

Notre cuvier a été réaménagé en 2018. Le sol a été entièrement refait à neuf, ce qui nous apporte un gain de temps lors de l'élaboration de nos vins. De plus, nous constatons une diminution importante de la consommation d'eau de lavage.
A l'approche des vendanges, des relevés de maturité sont effectués afin de déterminer les dates de récolte. État sanitaire des baies, maturité technologique et maturité phénolique sont les seuls mots d'ordres qui influencent cette décision.
La récolte est réalisée mécaniquement avec un tri optique permettant d'éliminer tout les débris végétaux et de ne garder que les baies les plus saines et mûres.
Au chai, les raisins sont mis en cuve pour une macération avant la fermentation alcoolique.
Au cours des vinifications, chaque cuve est contrôlée (température, densité) et dégustée tous les jours. Selon les besoins, des remontages quotidiens sont réalisés sur chaque cuve. Cela permet une meilleure extraction des polyphénols (tanins, anthocyanes) tout en optimisant le potentiel aromatique.
Pour certains de nos vins, nous optons pour un élevage en barrique de 12 à 18 mois. Afin d'améliorer l'évolution de nos vins, des soutirages trimestriels sont réalisés.

expand_less